Conférence de presse NK Divine

NK Divine : Sa montée en puissance avec son tout nouveau projet !

À l’occasion de la sortie de son prochain album solo, le chanteur gospel NK Divine s’est prêté au jeu du question/réponse. Rencontre.

Un samedi 25 septembre 2022 dans un petit appartement cosy-chic du 10ème arrondissement de Paris. NK Divine, jeune artiste gospel d’origine congolaise fait une entrée charismatique dans les lieux, le sourire aux lèvres le verbe amical. Sur lui, une jolie pièce en cuir rouge sang. Derrière lui, son grand-frère et producteur, NK Dior aka “la montagne”, (petit surnom taquin que lui donne son cadet du fait de sa taille). On le sent anxieux à la fois impatient, c’est compréhensible, les enjeux sont grands ce jour-là pour le musicien de 24 ans. Il marque le lancement officiel de sa carrière solo avec un album de 15 titres baptisé DESTINÉE.
Les questions fusent n’est-ce pas? Est-ce la fin des Héritiers Célestes et Team Music? Groupes avec lesquels il a respectivement composé les chansons à succès “Amour inconditionnel” et “Mpongo“.
La réponse est non! Puisqu’on ne change pas une équipe qui gagne, ses “frères d’armes” continueront de l’assister dans sa musique. Ni une fin en soi, ni un réel début non plus, c’est ce qui s’apparente familièrement à un “glow-up” ou au choix “step-up”, pour ré-utiliser les termes exacts de son producteur. L’album DESTINÉE se positionne finalement comme la suite logique du cheminement individuel et personnel d’un jeune homme pour qui la musique a toujours été une évidence.

“Destinée c’est l’histoire de ma vie”

Step-up. Traduction française : Montée en puissance. Cette expression donne parfaitement le ton à ce stade de la carrière de NK Divine. Lui qui a arrêté ses études, mis un terme à son contrat d’alternance de deux ans et fait une croix sur l’obtention d’un master pour se livrer entièrement à sa passion: la musique. Il rassure, cette décision est bien pensée voire même logique pour son entourage tout comme pour lui qui en ressentait déjà la forte conviction intérieure.
Et chez Divine Nkosi, quand tout prend sens, tout prend forme. Le résultat nous donne une composition musicale qui reflète son parcours, Il le dit d’ailleurs lui-même : “Destinée c’est l’histoire de ma vie”.
Forcé donc d’acquiescer à la couverture de cet album qui traduit parfaitement cette idée! On l’y voit marcher vers l’horizon en chantant, un cadre photo à la main le montrant lui, une vingtaine d’années en arrière, balai à la main en guise de guitare que lui avait donné celui qui est aujourd’hui son producteur… c’est sûr, Il était fait pour ça.

“Un melting-pot de sonorités”

À quoi s’attendre à cette étape charnière ? De la musique, oui, évidemment mais ça on en avait déjà. NK Divine livre quelques confidences pour nous écourter l’attente jusqu’au 1er octobre (date de sortie de l’album). Son mot-maître : Du renouveau. Premièrement avec un “message universel”. Il garantit que ce sera un “melting pot de sonorités” avec plus de styles musicaux afin de parler à tous les âges et tous les horizons par un message qui reste toujours Christocentrique.
Deuxièmement, un témoignage poignant pour toucher le plus de monde au travers d’un storytelling. Celui du “parcours d’un racheté” auquel chaque vie pourra s’identifier, chrétien ou non. Enfin, plus de chansons en Français pour rendre son message plus accessible et tenter de faire encore mieux que Processus Tome II qui compte plus de 2 millions de streams!
Hélas, pas de collaborations prévues ici, par contre un vol 2 est au four pour mai 2023 si tout se passe bien, ainsi que deux à trois musiques du projet qui pourraient être mises sous format vidéo-clip histoire de nous en mettre plein la vue. Convaincu(e)s ?

What's your reaction?

Leave a Comment

error: Content is protected !!
X